Prochaines Projections

et bientôt une tournée en Drôme, en Bretagne, autour de Nancy, de Marseille, et d’autres projections à Paris ! Le film tournera cet été 2022 avec le Cinéma voyageur dans le Nord de la France et Sud Belgique.

Pour organiser des projections près de chez vous ou pour toute question sur le film : flammes.prod(at)gmail.com

Autour du film

Les féministes ont raison de gueuler. Tant qu’il y aura des femmes en colère, cela bougera dans la société.

Agnès Varda

Synopsis

De l’intime au politique, une plongée dans les luttes féministes des années 1970. Pour que l’on continue d’écrire notre histoire.

J’interroge ma mère sur son passé féministe, et pourquoi elle a fait un enfant toute seule. Elle ne me répond pas, alors je trouve des réponses ailleurs, dans des archives, auprès d’un choeur de femmes et dans des gestes de cinéma que je fais. Je veux percer le mystère de ma mère, je découvre le mouvement des femmes des années 1970, un cinéma militant féministe, et la femme cinéaste que je suis change. Ainsi, le mode de fabrication de mon film rejoint celui des militantes que je rencontre et témoigne de la transmission d’une mémoire des luttes féministes par la pratique cinématographique collective. 

Bande-Annonce

Kit Presse

Contact presse : flammes.prod(at)gmail.com

Contact de la réalisatrice : annasalzberg(at)yahoo.fr

Pour plus de détails, c’est ici.

Le DVD & son Livret

Un trop joli coffret DVD fait main avec le collectif Synaps, imprimé en sérigraphie, avec un livret de 50 pages qui raconte le processus du film, l’histoire du MLAC à travers des archives (photos, chansons, tracts de l’époque), mais aussi des entretiens, un texte de Liliane, d’autres sur le cinéma féministe amateur…!

Si vous n’avez pas de lecteur DVD, pas de problème, vous y trouverez aussi un lien pour télécharger le film, ainsi qu’une carte postale pour le partager avec vos copines préférées.

Un livre à venir

En cours d’écriture, un livre-DVD accompagné par les éditions Commune-Film Flamme

Silvia Federici écrit dans son introduction à Caliban et la sorcière : «  A toutes les sorcières que j’ai croisées dans le mouvement des femmes et aux autres, dont les histoires m’ont accompagnée depuis plus de 25 ans, sans parvenir à épuiser mon envie de les raconter, de les faire connaître aux gens, de m’assurer qu’elles ne seront pas oubliées. »

Un film ne suffit pas. Il y a tant à dire, à raconter. Une nécessité de transmettre une histoire, des récits, pour savoir et s’émanciper. Ce livre viendra prolonger le film par ricochets et élargissements : entretiens, archives inédites, et éclairages d’historiennes viennent compléter et éclairer la fabrication du film, mais aussi documenter de façon plus approfondie les groupes féministes rencontrés à l’occasion de l’enquête documentaire. C’est un récit polyphonique d’expériences de luttes et de cinéma, à travers mon cheminement (de femme et cinéaste), avec en creux la question de la transmission et des transformations que les mouvements féministes suscitent dans la vie de leurs protagonistes.

Ressources & liens

Constellations d’ouvrages, brochures, références qui ont nourri le film, à retrouver par ici.

Financements

Le film est produit par Les films du hasard (Delphine Pervilhac et Nicole Azzaro) et Flammes.

Avec les soutiens de la Bourse Brouillon d’un rêve Scam, le CNC (FAIA), la région Ile-de-France, la Procirep-Angoa, le Moulin d’Andé, Périphérie, le Polygone étoilé, la Maison du développement culturel de Gennevilliers, France Télévisions, Prim Centre (Montréal), le Centre des arts et des lettres du Québec.

Et un super financement participatif, merci aux contributrices et contributeurs !